Propriétaire d’un salon de toilettage qui n’aime pas les chiens a été FILMÉE!

Prise en flagrant délit! (Vidéo)

Comme je le dis souvent, quand on n’est pas doué dans un boulot, on le quitte. On trouve n’importe quoi d’autre de plus adapté, mais insister ne sert à rien. Comme cette propriétaire d’un salon de toilettage pour chien, qui ne doit pas beaucoup aimer les chiens… La tendresse et la douceur sont manifestement des notions qui lui échappent au vu de la façon dont elle s’occupe d’un des chiens. Une utilisatrice de Facebook a posté cette vidéo de son ancienne employeuse dans un salon de toilettage canin en Floride, montrant cette dernière en train de violenter le chien d’un client. D’après elle, Phyllis Lucca n’en était pas à son premier fait de maltraitance.

Une seule vidéo ne doit bien évidemment pas faire l’objet d’une généralisation, mais elle nous amène à nous poser quelques questions malgré tout. D’après ses collègues, ce ne serait pas la première fois que cette femme se comporte ainsi. Quoi qu’il en soit, cette vidéo a déjà suscité pas mal de réactions sur les réseaux sociaux. Les internautes sont bien évidemment choqués par un tel comportement, et nous aussi. La responsable tente alors de nettoyer les oreilles du petit toutou, mais il n’a pas l’air de vouloir se laisser faire. Ce qui peut se comprendre. Elle le maintien assez brutalement et le soulève par le cou, le secoue deux fois en lui ordonnant de se calmer.

La décision de porter plainte!

Elle aurait même brisé la mâchoire d’un autre chien deux semaines auparavant. Et elle ferait ça à tous les chiens… Là-dessus nous n’avons aucune preuve. Le bureau du shérif local aurait été prévenu de ces agissements. On ne voudrait pas être à la place du petit toutou. Les clients ont pris la décision de porter plainte contre elle. De son côté, elle se défend en expliquant que ses gestes semblent en effet violents, mais qu’ils ne le sont pas. Et qu’ils sont nécessaires pour pouvoir faire le travail de façon correcte. Vraiment ? Regardez la vidéo et dites-nous ce que vous pensez de cette attitude. Si c’était avec votre chien, qu’auriez-vous fait ?

Vous aimerez aussi...