Cheval rend visite aux hôpitaux 2 fois par mois – La raison va vous faire FONDRE!

Il va vous faire fondre! (Vidéo)

Déambulant dans les couloirs des hôpitaux français, Peyo, un étalon de 13 ans, rend visite aux malades dans plusieurs hôpitaux et sème la joie et le réconfort auprès de tous les patients qu’il rencontre, que ce soit des personnes âgées ou des enfants. Dans la vidéo, on peut voir Peyo se promener dans les couloirs de l’hôpital les Vergers de Dijon. Il emprunte les ascenseurs et rend visite aux patients dans leur chambre. Peyo est un cheval extraordinaire. Doté d’une compassion naturelle, il se dirige naturellement vers les patients les plus mal en point et, mieux encore, s’attarde spontanément sur les membres souffrants.

Le centre hospitalier La Chartreuse de Dijon était déjà convaincu par la médiation animale. Il disposait de deux chiens au sein de ses services et recevait plusieurs fois par an des associations de zoothérapie. Mais depuis peu, l’établissement essaye l’équithérapie en faisant venir Peyo deux fois par mois. À son contact, les malades d’Alzheimer renouent avec des bribes de mémoire et racontent leurs souvenirs tandis que les enfants hospitalisés retrouvent le sourire et que les personnes en fin de vie gagnent en sérénité. Le propriétaire de Peyo, Hassen Bouchakour, cavalier et artiste mais surtout amoureux des animaux a mis en place cette initiative en fondant l’association « Les Sabots du Cœur « . «  J’avais pu remarquer à plusieurs reprises que Peyo avait un comportement totalement différent quand il s’agissait de personnes fragiles, des enfants ou des personnes âgées et ça m’a intrigué. Il a envers eux une énorme empathie vraiment différente du reste du temps  » explique-t-il.

Un sixième sens !

Pour Hassan Bouchakour, son cheval a un sixième sens assez rare et sait détecter et viser le point fragile chez une personne. «  D’hôpitaux en hôpitaux, de patients en patients, on observe à chaque fois que lorsqu’il y a une pathologie assez compliquée, le cheval se dirige vers le membre qui est malade comme la tête, le cœur ou les jambes  » explique le jeune homme dans le reportage en montrant Peyo en train de lécher la jambe d’un patient. Le cheval rencontre aussi des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Certains font des progrès au contact de l’étalon et se mettent à communiquer, à raconter des souvenirs alors qu’ils ne le faisaient plus.  Selon la directrice de l’établissement, les effets positifs sont multiples : à la fois pour les résidents, mais aussi pour leur famille et le personnel soignant. Regardez la vidéo, les images qui en résultent sont tout simplement sublimes. 

Vous aimerez aussi...